Outils pour utilisateurs

Outils du site

start

The Wee (prononcer "The Vé")



Pour le blog de la rando 2016

Tour de Luxembourg en randonnée.

Plus de 300 km en 14 étapes - une moyenne de 22 km par étape - Et voilà qu'un premier pas sur the Wee, c'est déjà le réussir… Explorez-y vos chemins!

Au fur et à mesure qu'ils progressent sur le chemin du culte de la consommation, nombreux sont celles et ceux – tant en leur esprit qu'en leur corps – qui sont à la recherche d'un "retour aux sources", aux fondamentaux constitutifs de leur personne.

Ce retour semble trouver son expression notamment dans la marche. En tout cas, c'est ce que disent les marcheurs, qui sont d'ailleurs de plus en plus nombreux. Il y a quelque chose de fondamental à partir sans autre bagage que son sac sur le dos, à ne penser qu'à mettre un pied devant l'autre et, pour le reste, à faire confiance à la vie en soi qu'on a tout le temps d'écouter enfin.

La marche sur plusieurs jours permet aussi au marcheur de pratiquer, dans les deux sens, l'accueil, sans conditions, des événements et êtres: il apprend à être accueilli tel qu'il est par eux et il apprend à les recevoir et à les accepter tels qu'ils sont, sans jugement aucun. Le marcheur est aussi amené à être le carrefour de deux pôles fondamentaux: l'indépendance (lâcher prise) par rapport à ce qui ne lui est pas essentiel et la reconnaissance (célébration) de sa dépendance de ses besoins fondamentaux (sacrés). Grâce à cette réunion de pôles, le marcheur se sent entier. Ou plutôt, il sent son entièreté revivre en lui. Il touche par cette unité à une spiritualité intime. En ce sens tout marcheur est aussi pèlerin, pèlerin vers la cathédrale qu'il a en lui-même.

Bref, la pratique de la marche, sur la distance et dans la durée, ouvre le marcheur à un bien-être entier.

C'est sans doute ce bien-être qui explique, en partie du moins, pourquoi l'on voit de plus en plus de gens faire leur sac-à-dos et partir sur les chemins. Et de chemins, il y en a beaucoup, partout.

Il y en a énormément au Luxembourg (chemins auto-pédestres, sentiers de randonnée nationaux, chemin de Saint-Jacques, etc.).

En réunissant toutes ces réflexions, nous avons été amenés à imaginer un tour du pays en randonnée, par étapes, en utilisant les chemins existants. En effet, comme les chemins sont là, il suffisait simplement de les relier… ce que nous avons fait! Le tour comporte maintenant 14 étapes, autant de jours de marche, sur plus de 300 kilomètres, avec une moyenne de 22 à 23 kilomètres par jour, transformant au fil du temps le marcheur en pèlerin. Ainsi, le tour du pays symbolise de façon physique l'unité que le marcheur ressent en lui quand il marche.

Ce tour, nous l'avons appelé 'The Wee'. "Wee" étant "chemin" en luxembourgeois.

   Vivre simplement pour que simplement
   tout le monde puisse vivre.
   Tenter c'est déjà gagner
   Tout un projet
start.txt · Dernière modification: 2016/03/28 08:53 par thewee_admin